Le guide de votre bien-être à domicile

Hygiène dentaire

Actualités

Extraction dentaire : on peut l’éviter dans certains cas

Bien que dans la plupart des cas les dentistes préfèrent pouvoir préserver les dents naturelles en les traitant le mieux possible, il est parfois inévitable d'avoir recours à une extraction dentaire. Avant d'avoir recours à la chirurgie, il est bien évidemment nécessaire de consulter un dentiste qui évaluera si une extraction est nécessaire, mais voici quelques cas de figure ou l'extraction est malheureusement souvent inévitable.

La maladie parodontale
La parodontie est une inflammation des tissus qui abîme l'os auquel la dent est attachée et qui est dû à une mauvaise hygiène buccale qui entraîne l'accumulation de plaque dentaire et de tartre, cela finit par endommager l'os. Lorsque la gencive et l'os sont trop abîmés, la dent risque de tomber. Cette maladie est irréversible, car l'os ne peut pas se régénérer c'est pourquoi il est important d'observer certaines mesures préventives et de préserver une bonne hygiène buccale. Afin d'éviter la parodontie, il est important de faire des contrôles et des soins chez le dentiste régulièrement, notamment un détartrage une fois par an, de se brosser les dents deux fois par jour, d'utiliser du fil dentaire régulièrement et d'éviter toute alimentation spécialement corrosive pour les dents. Il faut également noter que les fumeurs ont plus de risques de développer ce genre de maladies. Étant donné le caractère irréversible de l'usure de l'os qui maintient la dent, si le stade de la parodontie est trop avancé, il sera parfois nécessaire d'extraire la dent. Il faut noter que les risques d'avoir une parodontie augmentent avec l'âge.

La carie
Lorsqu'une carie n'est pas traitée dès son apparition, il est possible qu'elle évolue et se répande dans des endroits impossibles d'accès pour pouvoir les traiter de manière habituelle. Dans ce cas, l'extraction est parfois la seule option de traitement.


Le manque d'espace dentaire
Il est assez commun de ne pas avoir assez d'espace pour pouvoir avoir un bon alignement des dents. D'ailleurs presque tout le monde est concerné au moins une fois à ce problème au moment où poussent les dents de sagesse. Les dents de sagesse sont des molaires qui poussent tout au fond de la bouche, derrière les autres dents, vers le début de l'âge adulte.

Au moyen d'une rapide chirurgie, on retire dans la plupart des cas ces quatre dents. Souvent, ces dents sont extraites par manque de place pour les laisser pousser. Il y a aussi le risque qu'en sortant, les dents de sagesse déplacent les autres dents et perturbent le bon alignement de la dentition, il est dans ce cas préférable d'ôter les dents de sagesse pour éviter de devoir avoir recours à des soins orthodontiques. Étant donné le positionnement des dents tout au fond de la bouche, leur emplacement rend l'entretien plus difficile et par conséquent elles sont plus susceptibles d'être cariées. Il est aussi plus probable d'avoir des infections ou de petites inflammations de la gencive à cet endroit-là lorsque les dents ne peuvent pas être nettoyées correctement.

L'extraction dentaire peut être envisagée dans d'autres cas de figure lorsqu'il y a un manque de place dans la bouche, mais les soins orthodontiques sont dans ce cas toujours privilégiés, car extraire une dent peut provoquer un déséquilibre buccodentaire. Toutes les dents sont également bien entendu nécessaires à une bonne mastication de la nourriture c'est pourquoi il est préférable de toutes les conserver.
Dans la plupart des cas, les dentistes préfèrent donc éviter l'extraction dentaire, à l'exception du cas des dents de sagesse où il est généralement plutôt recommandé de faire recours à une petite chirurgie pour extraire ces dents. Quoi qu'il en soit, une bonne hygiène dentaire et un contrôle régulier chez le dentiste sont le meilleur moyen d'éviter les problèmes et d'essayer de les prévenir.