Le guide de votre bien-être à domicile

Hygiène dentaire

Hygiène dentaire et le tabac

sourire

© Kurhan - iStockphoto

Un des premiers fléaux de l’hygiène et de la couleur des dents, c’est bien le tabac qui est déjà responsable de nombreuses pathologies par ses effets toxiques sur la santé.

A coté des 60 000 décès par an dûs aux méfaits du tabac, le fait de fumer n’arrange pas l’état des dents et ne favorise pas une bonne hygiène bucco-dentaire.

Tâches et colorations des dents virant du jaune au gris, pas très dignes d’un sourire de star ! Ce qui inquiète souvent les patients qui viennent voir leur dentiste en sachant que les fumeurs consultent beaucoup plus couramment pour des soins de caries ou d’autres pathologies dentaires (soit 58 % des consultations).

Et ce n’est pas tout, la prise de tabac quotidien retarde la cicatrisation des tissus en cas d’opération chirurgicale dentaire et d’autres chirurgies. Les maladies des gencives sont importantes dès l’adolescence et augmentent avec le nombre de cigarettes fumées par jour. Le risque du cancer de la bouche est 6 fois plus important par rapport à un non-fumeur.

L’engagement du dentiste dans le sevrage tabagique

Régulièrement confrontés à la dépendance tabagique et aux conséquences bucco-dentaires, les chirurgiens dentistes tentent d’être des conseillers efficaces dans le cheminement d’un sevrage tabagique à long terme . En sachant que c’est pratiquement 500 000 personnes fumeurs ou non qui consultent chaque jour les cabinets dentaires français !

Les dentistes participent à une éducation globale en liaison avec les pouvoirs publics et les organismes de santé pour tenter de dissuader les fumeurs de continuer de fumer et pour ceux qui ne fument pas de ne pas commencer : campagnes d'explication des méfaits du tabac sur la santé des dents, mais aussi sur la santé en général autant pour les jeunes enfants, que pour les adolescents et les adultes ,en vue de préserver leur capital santé dentaire.

Plusieurs examens dentaires sont obligatoires pour les adolescents, ce qui donne l’occasion aux dentistes de les informer même lorsqu’ils ne consultent pas régulièrement. Les chirurgiens dentistes suivent des formations annuelles sur le thème du sevrage tabagique et apprennent à communiquer et à écouter les patients qui souhaitent arrêter de fumer.